Endoscopy 2014; 46(03): 262
DOI: 10.1055/s-0034-1367522
Commentaires
© Georg Thieme Verlag KG Stuttgart · New York

Commentaire de travail de TJW Lee et al., pp. 203

Weitere Informationen

Publikationsverlauf

Publikationsdatum:
26.Februar 2014 (online)

 

Thomas J. W. Lee, Colin J. Rees, Roger G. Blanks, Sue M. Moss, Claire Nickerson, Karen C. Wright, Peter W. James, Richard J. Q. McNally, Julietta Patnick, Matthew D. Rutter. Colonoscopic factors associated with adenoma detection in a national colorectal cancer screening program.

Commentaires: Denis Heresbach, Gilles Lesur

Le taux de détection des adénomes (TDA) est un facteur de qualité de la coloscopie actuellement reconnu. Son seuil requis est variable selon les indications (et les experts) mais un TDA de moins de 20 % est associé à une augmentation significative du risque de cancer colorectal d’intervalle. Dans cette étude Lee et al. évalue le TDA du programme anglais de dépistage par coloscopie après recherche de sang occulte dans les selles (FOBT) au gaïac positif. Parmi 31088 coloscopies réalisées par 148 gastroentérologues, le TDA était de 46,4 % et celui d’adénome avancé de 28,9 % avec un nombre moyen d’adénome de 0,9 ± 0.2 par coloscopie après FOBT positif. En analyse multivariée et ajustée, la détection d’un adénome était plus fréquente chez l’homme avec un risque relatif (OR, IC à 95 %) égal à 1,77 (1,68 – 1,77), en cas d’âge supérieur à 65 ans à 1,17 (1,09 – 1,25), en présence d’un tabagisme passé ou actif à 1,17 (1,11 – 1,23), d’une consommation avérée d’alcool à 1,30 (1,24 – 1,37), d’une intubation caecale à 3,71 (3,12 – 4,33), d’une durée de coloscopie (sans polypectomie) supérieure à 10 minutes 1,10 (1,05 – 1,16), d’une préparation colique excellente ou adéquate à 1,38 (1,23 – 1,54), d’un nombre de coloscopies réalisée dans le programme de dépistage supérieur à 300 à 1,20 (1,11 – 1,30), de l’utilisation d’antispasmodique (et non de sédation) à 1,29 (1,23 – 1,54). Il est à noter que les coloscopies réalisées dans la dernière heure de la session étaient associées à un risque de détection d’adénome diminué à 0,94 (0,90 – 0,99). De façon identique, ces mêmes facteurs de détection étaient significatifs pour la présence d’adénomes avancés ou d’adénomes localisés au niveau du côlon proximal. L’apport de cette passionnante étude réside surtout dans la mise en évidence d’une corrélation entre le TDA et l’heure de réalisation de la coloscopie, indépendamment d’un temps moyen de retrait qui demeurait constant autour de 10 minutes, avec par exemple un TDA d’environ 47 % à 8 hs, 9 hs, 14 hs et 15 hs mais d’environ 45 % à 11 hs, 12 hs, 16 hs et 17 hs.