Endoscopy 2019; 51(03): S51-S52
DOI: 10.1055/s-0039-1680956
Posters
Georg Thieme Verlag KG Stuttgart · New York

Reprise pondérale après Bypass en Y: Efficacité de l'APC à 2 ans

M Queralto
1  Cornebarrieu
,
Y Anduze
1  Cornebarrieu
,
I Roque
1  Cornebarrieu
,
N Sigur
1  Cornebarrieu
,
P Cabarrot
1  Cornebarrieu
,
J Castellano
1  Cornebarrieu
,
A Ledit
1  Cornebarrieu
,
J Lévy
1  Cornebarrieu
,
J Philip
1  Cornebarrieu
,
A Liagre
1  Cornebarrieu
,
G Juglard
1  Cornebarrieu
› Author Affiliations
Further Information

Publication History

Publication Date:
12 March 2019 (online)

 

Introduction:

Le BypassY peut permettre une perte de 75% du poids en excès. Toutefois 2 ans après la chirurgie, dans environ 10 à 20% des cas on observe une reprise pondérale.

Les causes de cette reprise pondérale sont incertaines et probablement multfactorielles: patient non compliant, dilatation du tube gastrique, dilatation de l'anastomose gastro jéjunale.

Plusieurs traitements endoscopiques sont décrits pour réduire le diamètre anastomotique et donner une deuxième chance: clips, suture, APC.

Le traitement par APC semble simple, efficace, peu morbde.

Nous avons voulu évaluer la faisabilité de la réduction du diamètre anastomotique et son efficacité à 24 mois sur la perte de poids.

Patients et Méthodes:

Nous avons traité 11 patientes d'age moyen 44,36 ans (34 – 65) par 3 séances d'APC. Les patientes étaient informées que le traitement n'était pas validé, leur consetement était recueilli. Un scanner volumétrique permettait d'éliminer une dilatation du tube gastrique, une endoscopie permettait de s'assurer que l'anastomose gastro-jéjunale était dilatée (diamètre supérieur à 2 cm) Les séances sous Propofol étaient espacées de 8 semaines, réalisées en ambulatoire pour 10 patientes, pour 1 patiente les séances étaient réalisées avec une hospitalisation d'une nuit. Des antalgiques niveau 2, IPP et sucralfate étaient prescrits en post opératoire.

Résultats:

Complications:

2 fois nous avons observé une sténose traitée par dilatation. une fois devant la reprise pondérale à 1 an nous avons reconduit le traitement responsable d'une sténose très serrée. La dilatation se compliquait d'une perforation imposant une prise en charge chirurgicale.

3 fois des douleurs nous ont conduit à prescrire des morphiniques oraux.

Concernant le BMI et le poids:

la satiété est recouvrée des la 2eme séance avec perte de poids.

Le poids moyen pré opératoire était de 90.27 kg (104 – 72) et à 12 mois le poids 71.73 kg (62 – 42) p-value < 0.001 ic 95%[10.8776; 26.2133].

Le bmi moyen pré opératoire était de 37.45 (45.8 _26.6) et à 12 mois le BMI moyenétait de 26.68 (38.7 18) p < 0.001 ic 95%[5.626; 13.7195].

Conclusion:

La réduction du diamtre de l'anastomose par APC est simple peu morbide, eficace à 1 an, au delà la reprise pondérale malgrés un suivi nutritionniste semble la règle. A 24 mois seuls 3 patientes conservaient le bénéfice de cette prise en charges sans perte de la satiété .