Endoscopy 2019; 51(03): S52-S53
DOI: 10.1055/s-0039-1680958
Posters
Georg Thieme Verlag KG Stuttgart · New York

La cytoponction avec des mouvements répétées et des plusieurs pénétrations améliore les résultats de cytoponction des lésions suspectes du pancréas

R Alhameedi
1  Rouen
,
F Le Pessot
1  Rouen
,
N Aboalfaraj
2  Djeddah, ARABIE SAOUDITE
,
S Lecleire
1  Rouen
› Author Affiliations
Further Information

Publication History

Publication Date:
12 March 2019 (online)

 

Introduction:

La cytoponction sous écho endoscopie considérée l'examen de référence pour le diagnostic des lésions tumorales du pancréas mais la confirmation histologique reste un problème fréquent (environ 25% de faux négatives selon les études). Il existe plusieurs techniques endoscopiques utilisées pour ce problème, incluant notamment l'utilisation d'aiguille de 19, l'élastografie, la ponction sans stylet et le capillaire (slow pull). Le nombre de mouvements répétées n'était pas étudiée et ainsi le nombre des pénétrations par chaque séance de cytoponction n'était pas étudiée.

Le but de notre étude était d'évaluer prospectivement:1) évaluer la performance diagnostique de la 2eme cytoponction avec la technique de mouvements intra-tumorale pour améliorer les résultats de cytoponction sous écho-endoscopie après un échec d'obtenir un résultat positif par la première cytoponction standard.2) évaluer le risque de complication.

Patients et Méthodes:

Les patients ayant bénéficie une cytoponction pour une lésion suspecte du pancréas entre le 01/01/2017 et le 01/10/2018 ont été inclus dans notre étude prospective. Une deuxième cytoponction après une cytoponction première standard négative était effectuée par une aiguille 22 g COOK, et caractérisée par 20 mouvements d'aller et retours dans la lésion tumorale sur des multiples directions. Chaque patient a été bénéficiés de 4 pénétrations par séance. Les 2 ponctions faites par le même opérateur endoscopiste ayant maîtrisant la cytoponction sous écho endoscopie. Le produit de cytoponction est conservé dans flacon de CytoRich Red (shandon) puis traité afin de réaliser un Cytobloc et plusieurs niveaux de coloration, immunomarquage avec les anti- MUC1 (EMA, Dako) sont réalisés. Cette technique faite par un pathologiste expert dans ce domaine.

Résultats:

Vingt-cinq patents ont été analysée. Dans 15 cas, le diagnostic a été obtenu par la procédure conventionnelle (60%). Chez 10 patients, une nouvelle cytoponction avec la technique des mouvements répétés a été réalisée avec un succès d'obtenir chaque fois des matériels à étudier (100%). La 2eme cytoponction donc permis d'obtenir le diagnostic chez 8 patients (80%) p0.4. La performance diagnostique globale était augmentée de 60% à 92% après la 2eme ponction avec la technique de 4 pénétrations et des mouvements répétées. Aucune complication majeure n'a pas été observée.

Conclusion:

La cytoponction avec des mouvements répétées d'aller et retours dans la lésion avec dans notre étude 20 fois et avec quatre pénétrations par séance augmente la performance diagnostique de la cytoponction sans augmenter le risque de complication. Répéter la cytoponction par la même équipe augmente le diagnostic global de 60 à 92%. Une étude double aveugle sera nécessaire pour comfirmer les résultats de notre étude.