Endoscopy 2019; 51(03): S55
DOI: 10.1055/s-0039-1680965
Posters
Georg Thieme Verlag KG Stuttgart · New York

Technique optimale de la résection endoscopique des polypes diminutifs

F Aissaoui
1  Tunis, TUNISIE
,
M Zakhama
2  Monastir, TUNISIE
,
S Ben Amor
2  Monastir, TUNISIE
,
I Jemni
2  Monastir, TUNISIE
,
A Guediche
2  Monastir, TUNISIE
,
W Bouhlel
2  Monastir, TUNISIE
,
W Ben Mansour
2  Monastir, TUNISIE
,
HL Mohamed
2  Monastir, TUNISIE
,
BC Nabil
2  Monastir, TUNISIE
,
L Safer
2  Monastir, TUNISIE
› Author Affiliations
Further Information

Publication History

Publication Date:
12 March 2019 (online)

 

Introduction:

Les sociétés savantes recommandent la polypectomie à l'anse comme technique optimale de résection des polypes sessile et plans de taille ≤5 mm (micro-polypes). Par rapport aux autres techniques, elle assure un moindre risque de complications et permet des taux élevés de résection complète et de tissus adéquats pour l'examen histologique.

Le but de notre étude est de comparer l'efficacité de la polypectomie à l'anse par rapport à la biopsie-exérèse à la pince froide.

Patients et Méthodes:

Il s'agissait d'une étude rétrospective, descriptive colligeant tous les patients ayant bénéficié d'une polypectomie colique dans le service de gastro-entérologie de Monastir (en dehors de la polypose familiale et des maladies inflammatoires chroniques de l'intestin) durant une période de 12 mois. Nous avons défini deux groupes de polypes: G1 correspondant aux polypes ≤5 mm réséqués par la pince froide et G2 correspondant aux polypes ≤5 mm réséqués à l'anse.

Les données cliniques, endoscopiques et anatomopathologiques ont été rapportées.

Résultats:

Durant la période d'étude, un total de 212 polypes coliques ont été réséqués chez 112 patients d'âge moyen de 60,9 ans [22 – 87 ans] avec un Sex-Ratio (H/F) de 1,3.

Les polypes siégeaient surtout au niveau du colon droit (24.5%). Ils étaient sessiles dans 167 cas (78,8%), pédiculés dans 25 cas (11.8%) et plans dans 20 cas (9.4%).

Parmi les polypes réséqués, 138 (65,1%) avaient un diamètre ≤5 mm: Cent vingt-sept (92%) ont été réséqués par la pince froide (G1) et 11 (8%) ont été réséqués par l'anse (G2).

Une résection complète était respectivement obtenue dans 65,3% et 81,8% des cas pour les G1 et G2. Alors qu'un tissu adéquat pour l'étude histologique était possible dans 71,5% et 90,9% des cas respectivement pour les deux groupes.

En analyse univariée, la polypectomie à l'anse assurait une meilleure chance de résection complète par rapport à la biopsie exérèse (p = 0,04), sans offrir une meilleure opportunité à une étude histologique adéquate (p = 0,06).

Conclusion:

Notre série a confirmé les données de la littérature et les dernières recommandations concernant la supériorité de la polypectomie à l'anse dans la résection des polypes diminutifs.