Endoscopy 2019; 51(03): S12-S13
DOI: 10.1055/s-0039-1680863
Com Orales
Georg Thieme Verlag KG Stuttgart · New York

Etude de l'impact d'une formation sur la détection de la métaplasie intestinale gastrique en NBI

V Grymonpré
1  Montpellier
,
A Prost
2  Nîmes
,
J Hazebroucq
2  Nîmes
,
E Assenat
1  Montpellier
,
P Blanc
1  Montpellier
,
P Pouderoux
2  Nîmes
› Author Affiliations
Further Information

Publication History

Publication Date:
12 March 2019 (online)

 

Introduction:

L'atrophie gastrique et la métaplasie intestinale sont des lésions pré-cancéreuses identifiées depuis longtemps. La chromo-endoscopie électronique telle que le Narrow-Band Imaging (NBI) est simple d'utilisation et a montré une supériorité de détection de ces lésions par rapport à la lumière blanche. Cependant cette technique n'est pas utilisée en routine en Europe même s'il existe des recommandations de l'ESGE sur la détection endoscopique de la métaplasie intestinale dans l'estomac. Il est probable que cela soit dû au manque de formation des gastroentérologues pour la détection de ces lésions. L' objectif de cette étude étaient d'évaluer la performance d'un programme d'enseignement en ligne pour la détection de la métaplasie intestinale gastrique dans les conditions d'endoscopie standard en France chez des gastro-entérologues avec différents niveaux de formation.

Matériels et Méthodes:

L'étude comportait 1) une session avant enseignement (session 1 ou prétest) avec 10 vidéos d'endoscopie gastrique avec et sans NBI, 2) un diaporama sonorisé présentant l'aspect de la muqueuse gastrique avec et sans NBI et les critères conduisant au diagnostic de métaplasie intestinale, 3) deux sessions de post test de 10 vidéos chacune. Ces 30 vidéos d'endoscopie gastrique étaient présentées à 15 gastro-entérologues: 8 juniors (< 6 ans d'expérience en endoscopie) et 7 séniors (> 6 ans). Ils donnaient leur diagnostic accompagné d'un degré de confiance. Les réponses des lecteurs étaient comparées aux résultats anatomo-pathologiques. Une correction détaillée de chaque vidéo était transmise après chaque session.

Résultats:

Trois critères morphologiques permettaient la détection endoscopique de la métaplasie intestinale: aspect tubulovilleux (Se 76% Sp 83% VPP 78% VPN 82%), présence de crêtes bleu-clair (21%-94%-75%-61%) et de substance blanche opaque (19%-100%-100%-62%). Le taux de bonnes réponses augmentait significativement entre la session 1 et 2 (p < 0,05). Le taux de bonnes réponses passait de 65% à 80% pour les juniors et de 76 à 80% pour les séniors (NS). Il existait également une augmentation significative du taux de bonnes réponses lorsque le critère crêtes bleu-clair était présent (73% à 93% p < 0,05). Il y avait plus de vidéos avec un taux de bonnes réponses > 85% à la dernière session 6/10) qu'à la session prétest (3/10).

Conclusion:

La caractérisation endoscopique de la métaplasie intestinale n'est pas seulement accessible aux gastroentérologues asiatiques maitrisant l'endoscopie à fort großissement chez des patients souvent préparés avec spasmolytiques et mucolytiques. Elle peut être améliorée avec un matériel d'endoscopie standard par une formation adéquate accessible aux gastroentérologues confirmés ou novices. Cette étude montre qu'avec une formation comprenant un diaporama et 30 vidéos didactiques nous pouvons améliorer nos performances dans le diagnostic de métaplasie intestinale gastrique.