Endoscopy 2019; 51(03): S15
DOI: 10.1055/s-0039-1680871
Posters
Georg Thieme Verlag KG Stuttgart · New York

Cuffite: existe-t-il un traitement endoscopique?

M Serrero
1  Marseille
,
A Santoni
1  Marseille
,
JC Grimaud
1  Marseille
,
A Desjeux
1  Marseille
,
JM Gonzalez
1  Marseille
,
M Barthet
1  Marseille
› Author Affiliations
Further Information

Publication History

Publication Date:
12 March 2019 (online)

 

Introduction:

La coloprotectomie totale avec anastomose iléo-anale est le traitement de référence pour les patients atteints d'une rectocolite hemorragique (RCH) refractaire au traitement médical. L'une des complications lors de la confection d'une anastomose iléo-anale mécanique par technique d'agrafage est de laisser en place une bande de muqueuse rectale pouvant être le siège d'une inflammation persistante appelée cuffite. L'objectif de notre étude était de présenter une approche endoscopique pour le traitement de la cuffite.

Patients et Méthodes:

Cette étude rétrospective a inclus trois patients atteints de cuffite après coloproctetomie totale pour RCH résistante au traitement médical. La résection endoscopique de la cuffite a été réalisée par le même opérateur. Deux techniques différentes ont été utilisées: la technique hybride ESD pour un patient et une mucosectomie avec cap pour les deux autres.

Résultats:

Le traitement endoscopique a été réalisé avec succès chez les trois patients. Pour le premier patient, le traitement consistait en une dissection sous-muqueuse avec le Dual Knife (COOK, USA), complétée par la technique hybride. Pour les deux autres patients, la coiffe rectale a été réséquée par mucosectomie à l'aide du système DUETTE (COOK, USA). La seule complication observée était une hémorragie rectale ne nécessitant pas de reprise endoscopique. Les 3 patients sont maintenant asymptomatiques.

Conclusion:

Le traitement endoscopique de la cuffite semble être une approche intéressante avec peu de complications à court terme et une bonne efficacité clinique.