Endoscopy 2019; 51(03): S26
DOI: 10.1055/s-0039-1680893
Posters
Georg Thieme Verlag KG Stuttgart · New York

Quelle concordance de l'histologie avec l'endoscopie dans la maladie coeliaque?: expérience d'un service universitaire

FZ Chabib
1  Rabat, MAROC
,
I Benelbarhdadi
1  Rabat, MAROC
,
FZ Ajana
1  Rabat, MAROC
› Author Affiliations
Further Information

Publication History

Publication Date:
12 March 2019 (online)

 

Introduction:

La maladie coeliaque, est une entéropathie chronique auto-immune caractérisée sur le plan histologique par une atrophie villositaire. Des aspects caractéristiques de la maladie coeliaque peuvent être observés au niveau du bulbe et du duodénum. néanmoins, un duodénum endoscopiquement sain n'élimine pas la maladie, d'où l'intérêt de notre étude qui est d'étudier la corrélation entre l'existence d'anomalies endoscopiques et la sévérité de l'atrophie villositaire.

Patients et Méthodes:

Il s'agit d'une étude rétrospective incluant des malades coeliaques suivis dans notre formation et qui ont à la fois une évaluation endoscopique et histologique. les malades avec des données incomplètes ont été exclus de l'étude. Les différents aspects endoscopiques de la maladie coeliaque ont été recherchés au niveau du bulbe et du duodénum. Les patients sont alors stratifiés selon la classification de Marsh simplifié en 3 groupes: Atrophie villositaire partielle (IIIa), atrophie villositaire subtotale (IIIb) et atrophie villositaire totale (IIIc). L'étude et l'analyse statistique a été faite en utilisant un logiciel statistique SPSS.

Résultats:

Au total 235 patients remplissent les critères d'inclusion, dont 183 femmes (77.9%) et 52 hommes (22.1%). L'âge moyen est de 32.97+/-12.36 [7;70]. Les aspects endoscopiques retrouvés sont répartis ainsi: normale (46.8%), aspect en dent de scie (11.5%), raréfaction des plis duodénaux (21.7%), plis duodénaux oedematiés (8.5%), aspect nodulaire (7.2%) et une bulbite ulcérative 2.6%. A l'histologie les anomalies retrouvées sont: (IIIc): 49.8%, (IIIb): 33.2%, (IIIa): 14.9%, Lymphocytose intra-épithéliale isolée sans atrophie: 2.1%. Dans notre étude, une concordance très faible a été observée entre l'existence d'anomalies endoscopiques et l'atrophie villositaire (Kappa = 0.048). L'étude de la valeurs diagnostic de la fibroscopie dans le diagnostic de l'atrophie histologique a retrouvé une sensibilité de 54.3% et une spécificité de 100%. La VPP c.-à-d. La probabilité qu'un sujet présente une atrophie lorsque l'aspect de la muqueuse duodénale est pathologique est de 100%. La VPN c.-à-d. probabilité qu'un sujet ne présente pas d'atrophie lorsque l'aspect n'est pas pathologique est de 4.5%.

Conclusion:

Notre étude montre une concordance médiocre entre l'existence d'anomalie endoscopique et la présence de lésions sévères à l'histologie. Cette dernière est le gold standard dans la maladie coeliaque et reste indispensable quel que soit l'aspect endoscopique.