Endoscopy 2019; 51(03): S31
DOI: 10.1055/s-0039-1680904
Posters
Georg Thieme Verlag KG Stuttgart · New York

L'incision muqueuse transversale au cours du POEM facilite l'accès à la sous muqueuse

C Jung
1  Paris
,
M Barret
1  Paris
,
B Brieau
1  Paris
,
B Bordacahar
1  Paris
,
S Leblanc
1  Paris
,
F Prat
1  Paris
,
S Chaussade
1  Paris
› Author Affiliations
Further Information

Publication History

Publication Date:
12 March 2019 (online)

 

Introduction:

La myotomie perorale endoscopique (POEM) est un traitement validé dans l'achalasie et d'autres troubles moteurs oesophagiens obstructifs. La technique initialement décrite par Inoue et al. accède à la sous muqueuse au moyen d'une incision longitudinale de la muqueuse oesophagienne. Au cours de la tunnelisation de la sous muqueuse, la muqueuse oesophagienne peut être mise en tension par l'endoscope, déchirée, et l'incision muqueuse involontairement étendue. Nous proposons d'évaluer la faisabilité et la sécurité d'une incision muqueuse transversale de l'oesophage.

Patients et Méthodes:

Les patients traités par POEM avec incision muqueuse transversale à Cochin ont été inclus prospectivement. Le geste était réalisé en décubitus dorsal sous anesthésie générale avec intubation, sous insufflation au CO2, et un TT Knife J était utilisé. Tous les patients recevaient une antibioprophylaxie périopératoire et une antibiothérapie pendant 5 jours, ainsi que deux semaines de traitement par Inhibiteurs de la pompe à protons. Un scanner thoracoabdominopelvien avec opacification haute était réalisé chez tous les patients à J1 avant réalimentation.

Résultats:

Entre le 01/01/2018 et le 01/10/2018, 10 patients consécutifs (3 hommes, et 7 femmes, âge moyen 57,6 ans) ont été traités par POEM. L'indication du POEM était une achalasie (n = 8), un oesophage marteau-piqueur (n = 1), et un diverticule oesophagien épiphrénique (n = 1). Le succès technique de la procédure de POEM était de 100%. L'incision muqueuse transversale était réalisée sur le mur postérieur dans 6 cas, et fermée par un moyen de 3,8 (2 – 8) clips. La myotomie était réalisée sur une médiane (IQR) de 10,6 cm (7 – 17 cm), 7,4 cm cm dans l'oesophage et 3,2 cm dans l'estomac. Un saignement per endoscopique, contrôlé en cours de geste survenait dans 3/10 cas. Un emphysème sous cutané était observé dans 3/10 cas. Aucune fuite extraoesophagienne de produit de contraste n'était observée, et tous les patients pouvaient reprendre une alimentation orale liquide à J1. Au scanner, un pneumomédiastin et pneumopéritoine était observé chez tous les patients, sans nécessité d'exsufflation ni signe de mauvaise tolérance clinique. La durée moyenne d'hospitalisation était de 2,3 jours.

Conclusion:

l'incision muqueuse transversale pour accéder à la sous muqueuse au cours du POEM est une option faisable et sûre permettant un accès plus aisé à la sous muqueuse, sans plus ni moins de complications que l'incision muqueuse longitudinale. Cette approche pourrait réduire la tension sur la muqueuse durant le geste, la longueur de l'incision, et le nombre de clips nécessaires à la fermeture.