Endoscopy 2019; 51(03): S33
DOI: 10.1055/s-0039-1680909
Posters
Georg Thieme Verlag KG Stuttgart · New York

Polypes coliques: Quelle prévalence? Quels facteurs associés?

A Ben Mohamed
1  Tunis, TUNISIE
,
M Mahmoudi
2  Nabeul, TUNISIE
,
L Hamzaoui
1  Tunis, TUNISIE
,
M Medhioub
2  Nabeul, TUNISIE
,
A Khsiba
2  Nabeul, TUNISIE
,
MM Azouz
2  Nabeul, TUNISIE
› Author Affiliations
Further Information

Publication History

Publication Date:
12 March 2019 (online)

 

Introduction:

Le taux de détection des adénomes et des polypes est corrélé au risque de cancer colorectal et il est par conséquent considéré comme un marqueur de qualité de la coloscopie. Le but de notre travail était de rechercher la prévalence des polypes ainsi que les facteurs associés à leur détection en pratique quotidienne.

Patients et Méthodes:

Huit cent six coloscopies totales ont été réalisées entre le 01/01/2017 et le 31/12/2017 dans notre unité d'endoscopie digestive. Nous avons précisé les paramètres relatifs aux patients à savoir l'âge, le sexe, l'indication de la coloscopie, la qualité de la préparation (évaluée par le score de Boston), le nombre et la taille des polypes et les résultats de leurs examens anatomopathologiques.

Les facteurs liés à la détection des polypes ont été évalués par analyse uni et multivariée (régression logistique par étapes).

Résultats:

Huit cent six coloscopies ont été effectuées chez 420 patients de sexe masculin (52,1%) et 386 malades de sexe féminin (47,9%), dont 77,4%âgés de 45 ans ou plus. L'âge moyen était de 57,1 ± 16 [17 – 92]. Une préparation sous-optimale (définie par un score de Boston < 7) a été observée chez 50,86% des patients. Huit cent six coloscopies totales ont détecté 591 polypes chez 252 patients. Une polypectomie était réalisée chez 218 malades avec mise en évidence d'adénomes en dysplasie de bas grade dans 56,2% des cas et en dysplasie de haut grade dans 13,17% des cas, des polypes festonnés dans 13,7% des cas et des polypes hyperplasiques dans17,44% des cas.

Le nombre moyen de polypes (NMP) était de2,33 ± 2,65 et le taux de détection des polypes (TDP) était de 31,24%. Cent vingt-sept coloscopies ont détecté plus d'un polype. Le taux de détection des grands polypes (≥10 mm) était de 9,67%avec la détection de 78 polypes (13,19% des polypes) chez 53 patients. Le taux de détection de néoplasies était de 4,34% (35 néoplasies).

En analyse univariée, un TDP élevéétait significativement associé aux facteurs dépendant du patient: un âge ≥45 ans (p < 0,001), le sexe masculin (p = 0,002), des antécédents familiaux de polype/cancer (p = 0,003) et un score de Boston ≥7 (p = 0,0035). Dans l'analyse multivariée, les seuls facteurs associés à un TDP élevé étaient l'âge ≥45 ans et les antécédents familiaux de polype ou de néoplasie colorectale.

Conclusion:

Dans notre série, nous avons diagnostiqué des polypes chez plus d'un tiers des patients, quel que soit leur âge et leurs indications. En analyse multivariée, un TDP élevé était significativement associé aux antécédents familiaux de polype/cancer et à l'âge du patient.