Endoscopy 2019; 51(03): S35
DOI: 10.1055/s-0039-1680914
Posters
Georg Thieme Verlag KG Stuttgart · New York

Maladie de Crohn: apport de l'endoscopie digestive haute et de l'anatomopathologie

D Issaoui
1  Tunis, TUNISIE
,
C Baccouche
1  Tunis, TUNISIE
,
K Chabbouh
2  Sousse, TUNISIE
,
H Kchir
1  Tunis, TUNISIE
,
H Chaabouni
1  Tunis, TUNISIE
,
N Maamouri
1  Tunis, TUNISIE
› Author Affiliations
Further Information

Publication History

Publication Date:
12 March 2019 (online)

 

Introduction:

La maladie de Crohn (MC) est une pathologie inflammatoire chronique pouvant atteindre tout le tube digestif, de la bouche à l'anus. La fibroscopie oesogastroduodénale (FOGD) avec réalisation de biopsies étagées permet de rechercher des localisations hautes de la maladie. Ce travail a pour objectif d'étudier l'intérêt de la FOGD avec étude anatomopathologique dans la détection des localisations hautes de la MC.

Patients et Méthodes:

Etude monocentrique descriptive rétrospective étendue sur une période de 3 ans et demi (Janvier 2014 – Juillet 2018) colligeant tous les patients suivis pour MC à notre service et ayant été explorés par une FOGD.

Résultats:

Cinquante-sept patients ont été colligés. L'âge moyen était de 39,2 ans (19 – 66 ans) répartis en 28 hommes (49,1%) et 29 femmes (50,9%) avec un sex-ratio à 0,9. Dans notre série, 47,4% des FOGDs étaient strictement normales. Les anomalies endoscopiques retrouvées les plus fréquentes étaient: une oesophagite retrouvée dans 10% des cas; une gastropathie fundique congestive dans 16,7% des cas et nodulaire dans 3,3%; une antropathie congestive dans 30% des cas et nodulaire dans 13,3%; une bulbite ulcérée ou congestive dans respectivement 13,3 et 10% des cas; un aspect de duodénite a été observé chez 15% des patients. Les patients ayant une FOGD normale avec des biopsies systématiques (15) avaient des lésions histologiques compatibles avec une localisation haute de MC dans 20% des cas; ces localisations étaient duodénales, gastriques et oesophagiennes dans respectivement 13,3%, 13,3%, et 6,7% des cas. Vingt-cinq patients ayant une FOGD pathologique ont eu des biopsies systématiques objectivant des lésions histologiques compatibles avec une localisation haute de MC dans 32% des cas; ces localisations étaient duodénales et gastriques dans respectivement 20% et 12%des cas.

Conclusion:

L'Endoscopie digestive haute avec réalisation de biopsies systématiques est un examen incontestable dans la détection des localisations hautes de la MC qui constituent un facteur de sévérité de la maladie.