Endoscopy 2019; 51(03): S36-S37
DOI: 10.1055/s-0039-1680918
Posters
Georg Thieme Verlag KG Stuttgart · New York

Polypectomies multiples à l'anse froide dans les polyposes adénomateuses coliques

M Dhooge
1  Paris
,
S Leblanc
1  Paris
,
M Barret
1  Paris
,
B Bordacahar
1  Paris
,
F Maksimovic
1  Paris
,
F Prat
1  Paris
,
B Brieau
1  Paris
,
S Chaussade
1  Paris
› Author Affiliations
Further Information

Publication History

Publication Date:
12 March 2019 (online)

 

Introduction:

La technique de polypectomie colique à l'anse froide s'est récemment largement répandue et fait maintenant partie des recommandations de bonnes pratiques de la société européenne de gastroentérologie (ESGE) pour l'exérèse des polypes coliques infra centimétriques. Cette technique est facile d'utilisation, présente un taux de complication très faible (2) ainsi qu'un taux d'exérèse R0 élevé (3). Jusqu'à présent seules les techniques d'exérèse à la pince, de destruction à l'argon ou de mucosectomie étaient utilisées chez les patients présentant des tableaux de polypose adénomateuse colique, opérées ou non, conduisant parfois à poser des indications de chirurgie prophylactique faute de méthode efficiente de cytoréduction. Nous présentons ici des données de faisabilité et de tolérance de polypectomies multiples du tube digestif bas à l'anse froide chez des patients pris en charge pour polypose adénomateuse colique.

Patients et Méthodes:

Nous avons colligé de façon prospective entre septembre 2017 et septembre 2018 les cas de polypectomies multiples à l'anse froide réalisées dans notre centre chez des patients inclus dans notre réseau régional de suivi de patients prédisposés aux cancers digestifs pour des polyposes adénomateuses coliques avec ou sans mutation identifiées. Nous avons défini la polypectomie multiple comme l'ablation au cours de la même procédure endoscopique de plus de 10 polypes coliques, rectaux ou du réservoir iléo-anal. Nous avons étudié le nombre de polypes réséqués, leurs tailles, la survenue de complications immédiates ou différées et les résultats de l'analyse histologique des polypes.

Résultats:

Dix-huit procédures avec polypectomies multiples ont été réalisées chez 18 patients.

Quatorze patients avaient une mutation délétère du gène APC, 2 une mutation délétère bi-allélique de MUTYH, et 2 étaient en attente de résultats d'analyse génétiques complémentaires après une première analyse vaine dans des contextes de polypose adénomateuse colique typique (> 100 adénomes coliques).

Six patients n'avaient pas bénéficié de chirurgie colique prophylactique, 5 d'une colectomie prophylactique avec conservation rectale et anastomose iléo-rectale (AIR) et 7 d'une colo-proctectomie totale avec anastomose iléo-anale (AIA) et confection d'un réservoir en J. Sur les 20 procédures ont donc été réalisées: 6 coloscopies totales, 5 rectoscopies et 7 examens du réservoir iléal, toutes avec colorations à l'indigo carmin.

Le nombre total de polypes réséqués à l'anse froide au cours de ces 20 procédures était de 784. Le nombre moyen de polypes réséqués par procédure était de 39.2 (extrêmes 13 à 151).

Le nombre moyen de polypes réséqués à l'anse froide au cours d'une coloscopie totale était de 32.2 (extrêmes: 13 à 81), d'une rectoscopie de 28.8 (extrêmes: 15 à 50), d'un examen du réservoir en J de 63.8 (extrêmes: 20 à 151).

Les polypes réséqués mesuraient entre 1 et 30 mm. Seuls trois des polypes réséqués étaient supra centimétriques. Il s'agissait de polypes de respectivement 12, 20 et 30 mm réséqués au cours 3 de procédures distinctes dans des réservoirs en J. Six autres lésions supra centimétriques ont été réséquées par mucosectomie à l'occasion de 2 de ces 20 procédures.

Une pose de clip à visée hémostatique a été réalisée au cours de 3 des 20 procédures du fait d'un suintement hémorragique persistant après lavage. Il n'y a eu aucune perforation ni aucune complication différée.

L'ensemble des polypes réséqués correspondaient à des adénomes en dysplasie de bas grade avec parfois des secteurs en dysplasie de haut grade. Aucune information sur la qualité de l'éxérèse n'a été donnée par les anatomopathologistes.

Conclusion:

La polypectomie à l'anse froide est une technique sûre et rapide permettant de réduire efficacement le volume tumoral colique, rectal ou du réservoir iléo anal chez les patients porteurs de polyposes adénomateuses coliques. Contrairement à la technique de destruction au plasma argon elle permet une analyse histologique et donc une meilleure évaluation de la sévérité de l'attente. Il ne parait pas y avoir de limite au nombre de polypes résécables par cette technique.

Références bibliographiques:

(3) Maruoka et al. Endoscopy 2017.
(2) Kawamura et al. Gut 2017.
(1) Ferlitsch el al. Endoscopy 2017.