Endoscopy 2019; 51(03): S45
DOI: 10.1055/s-0039-1680938
Posters
Georg Thieme Verlag KG Stuttgart · New York

Particularités de la cholangiopancréatografie rétrograde endoscopique (CPRE) chez le sujet âgé

M Yakoubi
1  Nabeul, TUNISIE
,
M Medhioub
1  Nabeul, TUNISIE
,
O Gharbi
1  Nabeul, TUNISIE
,
L Hamzaoui
1  Nabeul, TUNISIE
,
M Mahmoudi
1  Nabeul, TUNISIE
,
A Khsiba
1  Nabeul, TUNISIE
,
MM Azouz
1  Nabeul, TUNISIE
› Author Affiliations
Further Information

Publication History

Publication Date:
12 March 2019 (online)

 

Introduction:

L'abord endoscopique des pathologies du carrefour bilio-pancréatique est à privilégier par rapport à la chirurgie chez le sujet âgé. Cependant, les données concernant sa faisabilité et ses particularités restent limitées.

Le but de notre étude était de déterminer les particularités et l'innocuité de la CPRE chez les patients de plus de 75 ans.

Patients et Méthodes:

Une étude rétrospective descriptive incluant toutes les CPRE pratiquées entre 2013 et Janvier 2018 a été pratiquée. Les patients étaient subdivisés en deux groupes:

  • Groupe 1: âgés de 75 ans ou plus

  • Groupe 2: âgés de moins de 75 ans.

Les indications, les résultats et les complications à court terme de la CPRE ont été comparées au sein des deux groupes. L'étude analytique a été réalisée par le logiciel SPSS.

Résultats:

Cinq cents quarante huit CPRE ont été pratiquées. Les patients âgés de 75 ans ou plus représentaient 28,8% de l'ensemble des malades colligés. Les indications de la CPRE ont été dominées dans les deux groupes par la pathologie lithiasique des voies biliaires (82,27% dans le groupe1 versus 74,1% dans le groupe 2). Trois calculs ou plus ont été retrouvés dans la VBP dans respectivement 32,91% et 28,7% des cas. Les calculs supra centimétriques étaient plus fréquents chez le premier groupe (19,6% versus 13,07%). La mise en place d'une prothèse de la VBP s'est avérée nécessaire dans 14,5% dans le groupe1 et 11,53% dans le groupe 2 mais sans différence significative (p = 0,324). De même pour le recours à la lithotritie mécanique (p = 0,094). Le taux d'échec de cathétérisme de la VBP était comparable au sein des deux groupes (p = 0,166). La survenue de complications post CPRE a été notée chez 11,39% des patients du premier groupe et 7,69% des patients du second groupe (p = 0,430).

Conclusion:

Les indications de la CPRE, sa faisabilité et ses complications immédiates sont comparables entre les sujets âgés et la population de moins de 75 ans.