Endoscopy 2019; 51(03): S55-S56
DOI: 10.1055/s-0039-1680966
Posters
Georg Thieme Verlag KG Stuttgart · New York

Risque de pancréatite aiguë post-CPRE après traitement des sténoses biliaires par prothèses métalliques auto-expansibles entièrement couvertes

R Delcenserie
1  Amiens
,
E Alqattan
1  Amiens
,
S Hakim
1  Amiens
,
H Thiebault
1  Amiens
,
F Brazier
1  Amiens
,
T Yzet
1  Amiens
,
C Yzet
1  Amiens
,
JP Le Mouel
1  Amiens
› Author Affiliations
Further Information

Publication History

Publication Date:
12 March 2019 (online)

 

Introduction:

L'augmentation du risque de pancréatite post-CPRE après la pose de prothèse biliaire métallique auto-expansibles entièrement couverte (FCSEMS) reste débattue. L'objectif de cette étude était de comparer les taux de pancréatites post-CPRE chez les patients traités pour une sténose biliaire par FCSEMS et par prothèses plastiques (PP).

Patients et Méthodes:

Tous les patients traités pour une sténose biliaire bénigne ou maligne par FCSEMS ou par PP dans notre centre entre septembre 2016 et juin 2018 étaient inclus. Les variables cliniques et endoscopiques étaient recueillies rétrospectivement.

Résultats:

Cent-cinquante-six patients ont été inclus (FCSEMS, n = 100 et PP, n = 56). Les sténoses sur pancréatites chroniques calcifiantes étaient plus fréquente dans le groupe FCSEMS (19% vs. 3.5%, p = 0.006), tandis que les sténoses sur cholangiocarcinomes (12% vs. 32.1%, p = 0.003) étaient plus fréquentes dans le groupe PS. Le taux de pancréatite post-CPRE était significativement plus important dans le groupe FCSEMS (13% vs. 0%, p = 0.004). L'administration d'indométacine intra-rectale, la pose d'une prothèse pancréatique et la pancréatite chronique calcifiante étaient significativement associés à une diminution du risque de pancréatite post-CPRE.

Conclusion:

Dans cette étude rétrospective, le taux de pancréatite post-CPRE était significativement plus fréquent avec l'utilisation d'une FCSEMS qu'avec la pose de PP.